L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Biotopes

Les Scutelléridés

Vers la liste des Familles et des espèces d’Hétéroptères (Heteroptera)

 

Famille des Scutelléridés (Scutelleridae).

Sommaire :

Le genre Eurygaster : Il comporte 4 espèces qui sont toutes phytophages (Graminées , Cypéracées..) et de couleur brune à beige plus ou moins foncée avec marques sombres ou claires et variant au sein d'une même espèce.

- Eurygaster maura (Punaise des céréales)

- Eurygaster testudinaria (testudinaria)

- Odontotarsus purpureolineatus (Pentatome à raies pourpre)

- Psacasta (Psacasta) exanthematica

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Punaise des céréales

 

Eurygaster maura (Linné, 1758). Appelée Punaise des céréales.

Sous-ordre des Hétéroptères (Heteroptera); Infra-Ordre des Pentatomorphes (Pentatomomorpha); Super-Famille des Pentatomoidea; Famille des Scutelléridés (Scutelleridae); Sous-Famille des Eurygastrinés (Eurygastrinae).

L : 9 à 11 mm.

 

Eurygaster maura

Peille (Alpes-Maritimes), 700 m. d'alt., le 4 Juillet 2005.

Eurygaster maura

Peille (Alpes-Maritimes), 700 m. d'alt., le 4 Juillet 2005.

Eurygaster maura

Col de l’Espigoulier (Bouches-du-Rhône), 728 m. d'alt., le 8 mai 2011.

Eurygaster maura

Col de la Pigière (Alpes-de-Haute-Provence), 909 m. d'alt., le 10 Juin 2013.

Eurygaster maura

Gorgia, Col d’Anelle sud (Alpes-Maritimes), 1710 m. d'alt., le 22 Juillet 2013.

Eurygaster maura

Gorgia, Col d’Anelle sud (Alpes-Maritimes), 1710 m. d'alt., le 22 Juillet 2013.

 

Cette punaise possède des colorations et motifs assez différents que ce soit dans l'intensité du brun (du plus clair au plus foncé) ou dans la répartition des marques sombres. Elle est plus foncée en général que E. Testudinaria.
Le pronotum très renflé recouvre entièrement l'abdomen sauf les bords (appelés connexivum) qui dépassent.

Bord latéro-postérieur droit et extrémité postérieure du pronotum arrondi.

Elle vit dans les lieux secs et bien exposés au soleil, sur diverses herbes ou graminées (céréales) ainsi que dans les champs de cultures céréalières qu'elle peut endommager.

Elle affectionne des endroits plus secs et plus chauds que E. Testudinaria.
Elle est présente dans la France entière.

Nous l'avons rencontrée à plusieurs reprises dans notre région des Alpes Maritimes.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Eurygaster testudinaria

 

Eurygaster testudinaria (testudinaria) (Geoffroy, 1785). Appelée Punaise tortue.

Sous-ordre des Hétéroptères (Heteroptera); Infra-Ordre des Pentatomorphes (Pentatomomorpha); Super-Famille des Pentatomoidea; Famille des Scutelléridés (Scutelleridae); Sous-Famille des Eurygastrinés (Eurygastrinae).

L : 11 mm.

 

      Eurygaster testudinaria

Attenkirchen (Bavière, Allemagne), 450 m. d'alt., le 13 Août 2005.

Eurygaster testudinaria

Schramberg (Baden - Württemberg, Allemagne) 400 m. d’alt., le 18 Août 2005.

Eurygaster testudinaria

La Vechte à Brandlecht (Nordhorn) (Basse-Saxe, Allemagne), 22 m. d’alt., le 13 Août 2007.

Eurygaster testudinaria

Sospel - Mont Agaisen (Alpes-Maritimes), 640 m. d'alt., le 21 Juillet 2011.

 

Le bord latéro-postérieur du pronotum est légèrement concave et forme un angle relativement pointu.

Vit sur les Cypéracées, au bord de l'eau.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

 

Autres espèces d’Eurygaster :

Eurygaster austriaca (Schrank, 1776).

Clypeus enclos par les joues qui se referment sous le nez.

Carène sur le scutellum.

 

Les deux dernières espèces sont très rares:

Eurygaster hottentotta  (Fabricius, 1775).

Comme son nom l'indique, cettte punaise est très callipyge.

Eurygaster dilaticollis (Dohrn, 1860).

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Pentatome à raies pourpre

 

Odontotarsus purpureolineatus (Rossi, 1790).

Sous-ordre des Hétéroptères (Heteroptera); Infra-Ordre des Pentatomorphes (Pentatomomorpha); Super-Famille des Pentatomoidea; Famille des Scutelléridés (Scutelleridae); Sous-Famille des Odontotarsinés (Odontotarsinae).

L : 9 à 11,5 mm.

Cette punaise possède une forme ovoïde, très pointue à l'avant et à l'arrière, très caractéristique.
L'écusson atteint sans le dépasser l'extrémité de l'abdomen.
Le rostre atteint le 2ème sternite abdominal (segment ventral de l'abdomen qui en compte généralement onze).
La coloration varie du brun jaune au brun rougeâtre.
Huit bandes longitudinales sombres ornent le pronotum, l'écusson portant aussi ces mêmes bandes.

C'est une jolie punaise pas très commune que nous n'avons vue que rarement et toujours sur les fleurs même si nous avons lu qu'elle se tient sur le sol dans la journée et n'y grimpe que le soir.

Nous avons pu faire une photo de cet individu.

 

Odontotarsus purpureolineatus

Irougne-Ilonse (Alpes-Maritimes), 500 m. d'alt., le 31 Juillet 2005.

 

Présente en Europe méridionale, elle atteint l'Asie Centrale en passant par la Syrie et la Russie méridionale.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Psacasta exanthematica

 

Psacasta (Psacasta) exanthematica (Scopoli, 1763).

Sous-ordre des Hétéroptères (Heteroptera); Infra-Ordre des Pentatomorphes (Pentatomomorpha); Super-Famille des Pentatomoidea; Famille des Scutelléridés (Scutelleridae); Sous-Famille des Eurygastrinés (Eurygastrinae).

 

Psacasta exanthematica

Bouyon - Les Ferres (Alpes-Maritimes), 585 m. d'alt., le 17 Mai 2007.

Psacasta exanthematica

Tournefort (Alpes-Maritimes), 630 m. d'alt., le 26 Juillet 2005.

Psacasta exanthematica

Parc du Stirone (Parma, Emilia, Italia), 260 m. d'alt., le 6 Août 2011.

Psacasta exanthematica

Parc du Stirone (Parma, Emilia, Italia), 260 m. d'alt., le 6 Août 2011.

 

La plante nourricière de Psacasta exanthematica est la Vipérine commune (Echium vulgare).

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Vers la liste des Familles et des espèces d’Hétéroptères (Heteroptera)

analyse de traffic